Le Petit Daumesnil à la Mairie du 12ème

Mardi dernier, tous les représentants des parents d’élèves dans les écoles et collèges publics du 12e arrondissement étaient conviés à un temps d’échange en Mairie d’arrondissement, en présence de l’Éducation Nationale, de la Circonscription des Affaires Scolaires et de la Petite Enfance (CASPE) de la Ville de Paris, de la Caisse des écoles du 12e et des services de la Mairie d’arrondissement. L’objectif de ce rassemblement était de présenter l’action conjointe de l’Éducation nationale, la Mairie du 12e et la Ville de Paris, et répondre aux questions des parents.

Rappelons que les parents élus sont appelés à siéger au sein des conseils d’école et conseils d’administration des établissements du 12è et à participer activement à leur fonctionnement.

A ce titre, ils se doivent de bien comprendre les compétences scolaires et périscolaires d’arrondissement et parisiennes : inscriptions à l’école primaire et élaboration de la sectorisation 1er et 2nd degré ; construction, rénovation, entretien et équipement des écoles et collèges ; organisation des activités périscolaires et de la restauration scolaire ; financement d’activités sur le temps scolaire également (classes d’environnement, interventions des professeurs de la Ville de Paris dans les écoles élémentaires, etc.).

Dans le cadre du Projet éducatif de territoire de Paris signé avec l’Académie et la CAF, la Mairie d’arrondissement et la Ville de Paris se sont engagées à favoriser la réussite scolaire et éducative de tous les enfants en soutien de l’Éducation Nationale. C’est un aperçu de toutes les opérations menées et en cours qu’il nous a été donné de voir.

Un petit guide nous a été remis, récapitulant l’ensemble des interlocuteurs et contacts utiles.

En résumé, voici ce qu’il faut retenir :

→ Les effectifs dans le 12è sont stables (Paris est en baisse dans son ensemble) ;

→ On compte 3 groupes scolaires prioritaires : Bercy, Brèche-aux-loups et Lamoricière ;

→ 1,5 M d’euros ont été investis dans 20 écoles cet été, et restent à venir sur les 2 prochains étés 360 000 euros pour la rénovation des cours d’école et 900 000 euros pour les réfectoires ;

→ La mairie d’arrondissement a revu son organisation pour permettre un meilleur accueil aux familles : tous les services (inscription école et cantine) sont regroupés au rez-de-chaussée, ouverts entre midi et 14H, peut-être bientôt aussi en nocturne le jeudi soir, avec des guichets plus conviviaux ;

→ Une attention particulière sera portée à Paul Valéry cette année pour éviter le même désagrément que l’année dernière, où de nombreux CM2 s’étaient vus refuser leur inscription, faute de place ;

→ Les rythmes scolaires ont fini par être abordés : la position à Paris consiste à attendre encore 2 ans, puisque les budgets sont alloués, avant de tirer un bilan. Cela n’empêche nullement les débats et la concertation. Visiblement, les services de la Mairie sont en manque de remontées d’informations par rapport à d’éventuels dysfonctionnements ; ils invitent donc les parents à remonter les problèmes qui pourraient se produire dans leur école.

→ Enfin, pour ce qui concerne notre école préférée, une question a été posée sur le problème de la chaleur des salles du 3è étage : la réponse, un peu normande, a été “on sait, on s’en occupe“… Attendons de voir !

NB : merci à Marielle pour sa prise de notes 🙂

 

La préparation des élections

Pour certains, c’était une première ! La mise sous pli des documents de l’élection des représentants des parents d’élèves au conseil d’école s’est déroulée mercredi 4 octobre à 19H, dans la salle des maîtres de l’école.

Les 2 associations, FCPE et PEEP, étaient là pour préparer l’enveloppe qui vous sera remise prochainement, contenant : les 2 bulletins de vote pour chacune des 2 associations, les 2 professions de foi correspondantes, la petite enveloppe marron pour le vote le jour-même le 13 octobre et l’enveloppe blanche pour le vote par correspondance à partir de lundi 9 octobre.

Plus de 600 enveloppes ont ainsi été préparées, en 1H30 environ, en alternant plusieurs techniques (à la chaîne, par répartition…), et en surmontant plusieurs couacs.

Vous ne verrez plus votre enveloppe kraft de la même manière, n’est-ce pas ?